15 juillet 2013

"Nos quartiers ont des talents" : un bon démarrage

Le 13 décembre 2012, la signature de la convention de partenariat lors des 3e rencontres nationales organisée par "Nos Quartiers ont des talents" a lancé le top départ. Suite à une communication en interne, 12 cadres dont 4 directeurs ont déjà répondu présent pour parrainer des jeunes diplômés.

 
 
 nos-quartiers-ont-des-talentsNous avons tant à partager : le message est clair pour "Nos quartiers ont des talents"
 
Le mode opératoire
 
La première étape, la mise en relation parrain / filleul, consiste à rechercher une bonne adéquation entre les profils - un secteur d'activité et des expertises communs, qui permettra au parrain d'apporter un maximum de valeur ajoutée. Le parrain reçoit le CV d'un jeune diplômé qui a lui-même fait la démarche volontaire de bénéficier du dispositif.
 
L'Association leur remet une trame d'entretien dont ils peuvent s'inspirer s'ils le souhaitent et leur apporte quelques conseils précieux sur la façon de tirer au mieux parti de cet échange : « simuler un entretien pour un poste, s'assurer que l'entretien ne dure pas plus de 60 minutes, un bon exercice pour aller à l'essentiel... »
Le service parrainage de Nos Quartiers ont des Talents se tient à la disposition de tous en cas de besoin. Aucune durée de parrainage n'est imposée mais une implication régulière est recommandée pour accompagner au mieux les filleuls durant leur recherche d'emploi.
 
 
Premiers constats
 
En ce moment ont lieu les premiers rendez-vous entre parrains et filleuls, avec de premiers
constats :
• Un manque de confiance et parfois même un découragement des filleuls qui sont confrontés à une recherche d'emploi qui dure et à une succession de stages, CDD et périodes de chômage.
• Une méconnaissance parfois de ses points forts : « Ma filleule avait omis sur son CV qu'elle parlait couramment arabe ! Pourtant, dans le secteur du luxe, le fait d'être bilingue ne peut qu'être un atout».
C'est l'occasion aussi de se rendre compte qu'il n'y a pas que les diplômes qui font la qualité d'une candidature et qu'un peu de stratégie et de « savoir-être » peuvent aider le CV à arriver aux bonnes personnes.
 
L'objectif des parrains va être de transformer la vision du filleul sur le monde de l'entreprise, de valoriser leurs qualités et leurs compétences, et de leur donner le code des entreprises qu'ils n'ont pas toujours. En construisant cette relation privilégiée avec leur parrain, les filleuls vont pouvoir constituer leur réseau, ce qui manque à tout jeune diplômé.
 
Très bientôt, nous aurons les premiers échos de ces échanges entre parrains et filleuls, qui promettent d'être riches et encourageants.
L'objectif : Atteindre le taux général de succès de l'Association qui est de 75 %, et pour 2014, créer un réseau d'une cinquantaine de parrains, avec, en filigrane, la conviction qu'ils vivront une belle aventure humaine !
 

230 000

conseils juridiques

par téléphone