20 mai 2014

A la recherche des punaises de lits

punaise-de-litDocteur Pascal Delaunay, biologiste parasitologue et entomologiste médicalLe Jury du Prix Hélioscope-GMF 2013 a été fortement séduit par la réalisation du CHU de Nice qui a créé en 2007 une unité d'entomologie alors même que cette discipline était en voie de raréfaction, pour réagir à l'augmentation des problèmes de piqûres d'insectes.
 
Un acteur clé y opère : le Dr Pascal Delaunay, biologiste parasitologue et entomologiste médical. Sa mission : interroger et examiner des patients piqués afin d'établir l'insecte responsable de ces nuisances. Et actuellement, c'est la punaise de lits qui est le coupable le plus fréquent.
  
En effet, à Nice, comme dans d'autres grandes villes françaises (Paris, Lyon, Marseille, Toulouse), leur nombre aurait triplé depuis 2005. Elles ne sont ni signe d'insalubrité ni porteuses de maladies mais provoquent des piqures très irritantes et il est très important de les combattre dès leur apparition pour éviter leur prolifération. On les trouve surtout dans les lieux à fort passage y compris parfois dans des hôtels de luxe. Elles vivent dans les chambres, sortent la nuit et se nichent le jour dans des endroits très difficiles d'accès : plinthes, tringles à rideaux, tableaux, etc.

Une fois détectées, Pascal Delaunay apporte ses conseils pour les traiter et les éradiquer, de préférence par la lutte mécanique, c'est-à-dire sans insecticide (nettoyage, lavage à chaud ou congélation). C'est la méthode qu'il privilégie à la désinsectisation qui peut provoquer des phénomènes de résistance chimique.

Remise prix helioscope GMF CHU NiceLa remise du prix Hélioscope-GMF au CHU de Nice, le 11 juin 2014

Le CHU de Nice, qui a compris que pour lutter efficacement contre ces insectes piqueurs il fallait sortir de l'enceinte de l'hôpital, a voulu que l'Unité soit mobile. L'équipe intervient en effet très fréquemment en dehors de l'hôpital pour donner son avis d'expert : les patients à leur domicile et d'autres services hospitaliers et privés (généralistes, services d'hygiène des villes, maisons de retraite...) bénéficient de son accompagnement et de ses conseils.
C'est en ce sens que ce projet a été particulièrement remarquable aux yeux du Jury. Il est l'occasion d'un décloisonnement, de dépasser les limites strictes de l'hôpital pour le bénéfice immédiat des usagers. Et cela ne s'arrête pas là puisque l'initiative est en voie d'être élargie avec succès à d'autres hôpitaux : le docteur Pascal Delaunay a lancé le premier projet inter-hospitalier de recherche clinique sur les punaises de lits, en collaboration avec plusieurs autres régions.

punaise-de-lit2Punaise de lit

 
le 13 juin

Prévention.

Alcool et soirée : comment prévenir ?

Qui a vu des soirées étudiants ou des festivals sans alcool ? Et lors de ces soirées, la voiture reste bien souvent nécessaire pour rentrer chez soi en l'absence de transports en commun desservant correctement la zone. Les messages de prévention sur les risques liés à l'alcool au volant sont souvent perçus comme étant moralisateurs, ou ne nous concernant pas : difficile d'être conscient du seuil d'alcoolémie au-delà duquel on ne peut plus prendre la voiture.

Lien

 

A lire également dans cette rubrique