1934-2014 : 80 ans, assurément

Comme un voyage dans le temps, cette frise chronologique réalisée à l’occasion des 80 ans de la GMF nous invite à découvrir les fondements de la mutuelle, à faire le lien entre le passé et le présent, à imaginer son avenir. Elle dévoile les convictions de ces femmes et de ces hommes fonctionnaires qui ont créé la GMF pour les fonctionnaires, avant la Seconde Guerre mondiale. Elle nous propose de plonger dans les événements marquants des dernières décennies, de saisir comment la GMF s’est inventée et se réinvente sans cesse. Éclairée par des mises en contexte socio-politiques, elle présente une mutuelle attentive aux mutations de la société française et étroitement liée au service public. À travers six grandes périodes, cette vaste frise chronologique raconte une mutuelle profondément attachée aux valeurs de solidarité et d’humanisme.

2014 2005

La Force d’un modèle original

Après la création en 2012 de Covéa Coopérations, visant à optimiser et simplifier la structure juridique et financière du Groupe Covéa, une nouvelle étape a été franchie en juin 2013, avec la mise en œuvre d’une nouvelle organisation opérationnelle.

L’assurance est placée au cœur de l’organisation, avec la Direction Générale Assurances Covéa et les Directions Générales Assurances Enseignes et Santé. Les métiers supports ainsi que la fonction sinistres sont organisés au sein de Directions Générales Groupe Covéa, où s’additionnent désormais les expertises de MAAF, MMA et GMF, facilitant ainsi les mutualisations et les collaborations.

3,3 millions de sociétaires
Et 80 ans pour la GMF
40 ans pour l'association nationale des sociétaires

 

2012

Naissance des Champions

Partenaire historique de la Fédération Française du rugby depuis plus de 25 ans, la GMF associe ses valeurs de solidarité, de cohésion et d’engagement à celles du ballon ovale.
Le développement de campagnes multimédias aboutira à Assurément rugby, Assurément solidaire, à l’occasion de la Coupe du Monde en 2007 et en 2012 aux « Champions GMF ».

 

2012

Un contrat pour une maison verte
Domo pass

Domo Pass comprend des innovations telles que la garantie tous risques des appareils nomades ou la protection des installations d’énergie renouvelable. Il comporte d’autres services originaux tels que l’assurance d’échanges de domiciles.

 

2010

Un contrat pour la santé
Santé Pass

Forte de ses relations de confiance avec les mutuelles santé réservées à certaines catégories de fonctionnaires, la GMF noue des accords de réciprocité avec, entre autres, la Mutuelle Générale (MG), la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT) et la Mutuelle Générale de la Police (MGP). La GMF fait son entrée dans le monde de la santé avec Santé Pass, un contrat solidaire et responsable.

 

2008

Un contrat pour la planète
Auto Pass

“En 2008, la GMF renouvelle progressivement ses contrats et démarre avec le contrat Auto Pass qui propose 5 % de réduction à tous les véhicules propres de moins de 5 ans. En 2010, elle fait son entrée dans le monde de la santé avec Santé Pass, un contrat solidaire et responsable. En 2012, Domo Pass, un produit modulable qui comprend la garantie tous risques des appareils nomades ou la protection des installations d’énergie renouvelable, voit le jour.”

 

2006

Le logo GMF évolue
 
Pour marquer sa nouvelle dynamique,
la GMF fait évoluer son identité visuelle
 
 

2005

Un groupe, trois assureurs
Covéa, la première SGAM en France

Le 29 novembre, la GMF et le groupe Azur rejoignent la Société de Groupe d’Assurance Mutuelle (SGAM) Covéa. Trois enseignes opérationnelles sont ainsi regroupées : GMF, MAAF et MMA intégrant Azur. Covéa permet aux trois enseignes de rassembler leurs moyens et leurs savoir-faire. A la clé : économies d’échelle significatives, partage de bonnes pratiques, optimisation de la qualité des services et des tarifs proposés à leurs assurés.

 

2005

L’humain pour aller plus loin !
Les enjeux de la RSE

La GMF entreprend des actions de solidarité et de lutte contre les discriminations (égalité entre les hommes et les femmes, plan d'action en faveur des seniors…) dans sa politique RH.

2004 1994

L’Archipel mutualiste

Après une diversification débridée, la GMF se recentre sur son métier
d’assureur et retrouve sa place d'assureur de référence,
notamment auprès des fonctionnaires.

2004 : 2 450 496 sociétaires

 

2000

GMF et vous
Le magazine
“Notre sécurité”
devient “GMF et vous”.
 

2000

Assurément humain
Un slogan prometteur

La GMF opte pour une image plus offensive et une signature forte “Assurément humain”. Plus qu'un simple tournant en communication, cette formule instiste sur les valeurs mutualistes de la GMF.
Elle insufle une dynamique nouvelle.

 

1996

GMF en ligne et gmf.fr

www.gmf.fr, le premier site web GMF est déployé,
un an avant “GMF en ligne”, le numéro de téléphone unique déployé dans tous les CRT.

 

1996

Naissance
Naissance d’Azur-GMF

La GMF et Azur concluent un « pacte de famille ». Chacun conserve son identité, ses produits spécifiques et ses modes de distribution. Les deux mutuelles unissent leurs moyens financiers, logistiques… pour être plus efficaces. En 2002, leurs sociétés d’assistance respectives AMI et Fidélia fusionnent et donnent naissance à FIDELIA Assistance.

 

1994

Retour aux sources
GMF assainit son portefeuille et cède nombre
de ses actifs hors assurance

“Même pas peur !”
En 1994, la GMF signe la campagne de publicité “N'ayons pas peur des mots.” Elle met cartes sur table : “L'assurance des particuliers, tel est notre métier. A vrai dire, nous avons parfois tenté de nous en écarter et cela ne nous a pas réussi.”
Cette campagne annonce un recentrage sur l'assurance et le service public."

1993 1974

La grande maison des fonctionnaires

Première mutuelle d’assurance automobile, la GMF entend devenir la « maison des fonctionnaires ». Elle constitue un groupe fort de 80 filiales réparties en huit secteurs d’activités. Elle occupe un rôle majeur sur la scène nationale et sur le plan de l’économie sociale.

1990 : 4023 salariés

 

1988

La nouvelle identité du Groupe GMF

Le logo 3 visages est créé pour rassembler sous une même image les différentes sociétés du Groupe GMF et marquer son caractère humain.

 

1989

Acteur de l'économie
Acquisitions et prise de participations

La GMF diversifie ses services à travers des acquisitions ou des prises de participations dans des sociétés telles que la Fédération Nationale d’Achat des Cadres (FNAC), la Maison de Valérie, Cofinoga, les domaines viticoles, la banque…

 

1983

Innovation toujours
Nouveaux contrats et 3615 GMF

La GMF développe l’assistance par téléphone.Installé à Arras, le premier Centre de Renseignements Téléphoniques (CRT) répond aux questions de sociétaires.

 

1979

Ticket 1000,
AMI et création de la sauvegarde

Après la création de l'assurance-vie “GMF Vie” et le “Ticket 100”, l’arrivée de la protection juridique, de l’Assistance Multi-services à l’International (AMI) inscrivent la GMF dans sa volonté constante d'innover. Le minitel fait son entrée pour mieux communiquer.

 

1974

L’entreprise citoyenne
Les sociétaires et la GMF

La GMF fonde l’Association Nationale des Sociétaires-GMF (ANS-GMF) pour structurer les liens entre la GMF et les sociétaires. Pour la première fois dans une mutuelle, un chargé de mission ANS-GMF joue le rôle de médiateur entre le sociétaire et la mutuelle.

1973 1959

Croissance et informatisation,
la nouvelle ère

Avec l’obligation de l’assurance automobile, la GMF est sollicitée par des milliers de fonctionnaires. Face à ce flux d'adhésions, la GMF se lance dans l’informatisation, la construction d’un nouveau centre administratif à Saran et l’ouverture régulière de bureaux régionaux.

 

1973

Création de l'assurance MRH

L’offre s’étoffe avec un nouveau contrat dit “chef de famille à garantie multirisques forfaitaire” qui permet d'assurer jusqu’à trois habitations, qu’elles soient
résidence principale ou résidence secondaire.
Les méthodes de vente se diversifient : la première antenne s’implante sur le site de la SNECMA à Évry. Côté technologie, la première liaison à distance entre le terminal imprimant de Paris et l’ordinateur de Saran est réalisée.

1971 : 2 millions de contrats
dont 1,5 de contrats automobiles

 

1969

Un nouveau centre à Saran

La GMF acquiert le domaine de la Poterie et son joli château pour le transformer en nouveau centre administratif qui accueillera 530 personnes à son ouverture.

 

1968

1 fonds d’entraide
Sous les pavés !

Ce fonds spécifique vise l’assurance d’événements non assurables ou à caractère social. Imaginée par le président Magal, cette action illustre les valeurs humanistes de la mutuelle et l’attention portée à ses sociétaires.

 

1962

Un ordinateur
pour des adhésions record
Un Gamma 60

La GMF commande un ordinateur d’avant-garde à la société Bull : le Gamma 60. C'est une des premières fois que ce matériel informatique fonctionne.

 

1959

Assurance véhicule
À guichets fermés

L’assurance automobile rendue obligatoire en 1958 ainsi que les tarifs de la GMF de l’ordre de 30 à 40 % moins chers que ceux des compagnies d’assurance entraîne une montée en puissance de l'activité. La GMF s'organise et crée une direction des bureaux pour coordonner et contrôler l'activité en région.

1958 1946

L’accélération après la guerre

À l’aube des années 1950, l’activité de la GMF redémarre. En 1953,
la GMF compte 120 000 sociétaires. Un an plus tard, elle est la plus importante des mutuelles d’assurance automobile française.

1953 : 120 000 sociétaires

 

1953

Une identité affirmée
La roue dentée de la GMF

La roue dentée répond à une commande de l’assemblée générale désirant un signe de reconnaissance entre sociétaires. Elle est dévoilée sur la couverture de « Notre Sécurité », accompagnée de cette phrase :
« Sociétaires automobilistes !
Avec cet insigne sur votre voiture, vous bénéficierez de la solidarité des milliers de fonctionnaires membres de notre mutuelle. »

 

1950

Réédition de "Notre sécurité”
À destination des sociétaires

Lancé en 1936, « Notre Sécurité », le bulletin d’information destiné aux sociétaires, disparaît pendant la guerre. Il aborde aussi bien des informations sur la mutuelle que « des conseils à l’usage de nos camarades automobilistes ».

 

1949

Un nouveau siège
61-63, rue de Prony, puis l'acquisition des numéros 76 et 78, trois ans plus tard.

 

1948

Un contrat pour chaque usage
Dans l’air du temps

La GMF imagine des contrats ingénieux en adéquation avec les usages : contrat « tandem avec remorque », mais aussi « week-end », « à la sortie » ou « vacances 1948 ».

1945 1934

Chers sociétaires, chers camarades

Cinq fonctionnaires, militants syndicalistes et mutualistes,
sont à l’origine de la GMF. Grâce à leur engagement
et à celui de ses sociétaires, la GMF réussit à traverser les crises
et la Seconde Guerre mondiale.

1945 : 2918 contrats automobiles

 

1940

Solidaires avec les salariés prisonniers

Un fonds de solidarité est mis en place pour les familles des salariés prisonniers en Allemagne.
Les effectifs sont réduits de 130 à 43 personnes.

 

1939

Le bonus malus
Deux ans sans incident, une réduction tarifaire

La GMF adopte le principe d’une réduction tarifaire pouvant s’appliquer à tous les sociétaires n’ayant pas eu d’accident pendant deux années consécutives. Elle préfigure le bonus-malus. « La réduction pour non-sinistre » ne sera appliquée qu’en 1947.

 

1939

En avant la mécanisation !
Gestion des contrats des sociétaires

Les premières machines Samas à cartes perforées totalisent les cotisations émises grâce à leurs
45 petits trous ronds.

 

1936

Parution du n°1 “Notre sécurité”

“Notre sécurité” est le premier bulletin d'information de la GMF. Il est destiné à ses sociétaires.

 

1935

La “propagande” des sociétaires
La fin des délégués prospecteurs

Les correspondants recrutés parmi les sociétaires assurent la propagande et la prospection auprès de leur administration. Progressivement, ils remplacent les délégués prospecteurs qui étaient rémunérés à la commission.

 

1934

Un seul contrat proposé : le contrat
“Véhicules Terrestres à Moteur”
 

1934

Une mutuelle militante
À destination de tous les fonctionnaires

La Garantie Mutuelle des Fonctionnaires (GMF) voit le jour le 24 mai 1934. Ses fondateurs veulent proposer des contrats moins chers que ceux des compagnies d’assurance et sécurisés. Le démarrage de la GMF est fulgurant avec 5 724 adhésions en 1935.
Le premier et unique contrat proposé concerne les véhicules terrestres à moteur : le contrat “Véhicules Terrestres à Moteur”.

 

1934 : Création GMF